radiesthesie

Le guide de votre bien-être à domicile

La radiesthésie, comment ça marche ?

Découvrir la radiesthésie

© Photlook - Fotolia.com

L’outil principal utilisé en radiesthésie est le pendule. Selon la façon dont tourne ou oscille ce pendule, les radiesthésistes obtiennent les informations qu’ils recherchent.

  1. Les comportements du pendule
  2. Déterminer comment fonctionne votre pendule
  3. Apprendre à formuler des questions précises

Les comportements du pendule

Globalement, le pendule peut se comporter de quatre façons différentes :

  • il oscille,
  • il tourne dans le sens des aiguilles d’une montre,
  • il tourne dans le sens contraire à celui des aiguilles d’une montre,
  • il ne bouge pas ou s’immobilise.

Chacun de ces comportements du pendule correspond à la réponse « oui » ou « non ».

Mais un mouvement du pendule correspondant à la réponse « oui » chez un radiesthésiste peut très bien correspondre à la réponse « non » chez un autre !

Déterminer comment fonctionne votre pendule

Selon les personnes qui l’utilisent, le pendule ne fonctionne pas de la même façon.

Pour savoir comment fonctionne le pendule pour vous, il suffit de prendre deux feuilles de papier et d’inscrire sur chacune d’elle : « oui » et « non ».

Mettez la feuille « oui » devant vous et positionnez votre pendule au-dessus.

Laissez faire, n’initiez aucun mouvement et concentrez-vous mentalement sur le mot « oui ».

Au bout d’un moment, le pendule devrait se mettre en mouvement.

Repérez bien quel est le mouvement. Aérez-vous l’esprit un moment et recommencez avec la feuille « non ».

Entraînez-vous plusieurs jours de suite, jusqu’à ce que le pendule se comporte toujours de la même façon pour « oui » et « non ».

Vous pourriez obtenir les résultats suivants : pour « oui », votre pendule tourne dans le sens des aiguilles d’une montre », pour « non » il oscille.

Mais vous pourriez tout aussi bien obtenir d’autres résultats…

Apprendre à formuler des questions précises

Votre pendule vous donne des réponses rudimentaires : « oui » ou « non ».

Vous devez donc apprendre à formuler des questions très précises dont la réponse ne peut être que oui ou non.

Ne demandez pas : « où sont mes lunettes ? » Mais dessinez un plan de la maison, placez le pendule sur l’emplacement de la cuisine et demandez « mes lunettes sont-elles dans la cuisine » ?